Conjoncture viticole mondiale globalement positive !

Marché mondial du vin : une production mondiale en repli

En 2012, l’OIV évoque une conjoncture viticole mondiale globalement positive au regard des faibles récoltes et du contexte de crise économique.

- Production :

La production mondiale de vin en 2012 est estimée à 250,9 millions d’hectolitres. Un chiffre en repli de 10% en raison de la réduction du vignoble et des conditions climatiques. Cette année, la France a produit 16.8% de moins.

- Exportations :

En ce qui concerne les exportations, le marché mondial du vin a atteint un volume de 101,4 millions d’hectolitres.

Les échanges mondiaux des 5 premiers pays exportateurs de l’UE (Italie/Espagne/France/Allemagne/Portugal) se replient pour atteindre 62,3% (contre 65,4% en 2011) au détriment des principaux pays de l’hémisphère sud (Afrique du Sud/Australie/Nouvelle Zélande/Chili/Argentine) et des USA (28,2% contre 25,7% en 2011).

L’Italie conserve sa place de premier exportateur mondial en volume avec 21,5 millions d’hectolitres exportés en 2012, suivi par l’Espagne, à 19,1 millions d’hectolitres. En troisième position, les exportations de la France se redressent à 15 millions d’hectolitres, une hausse de 6% par rapport a 2011.

- Consommation :

La consommation mondiale de vin 2012 s’est établie à 245.2 millions d’hectolitres. En Europe, la consommation s’est stabilisée par rapport à l’année précédente.

Hors frontières européennes, l’évolution est positive. Aux États-Unis la consommation de vin devrait atteindre 29 millions d’hectolitres en 2012. De son côté, la Chine enregistre une forte progression de la consommation de 9%.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.