Les prix du Bergerac passent au pressoir !

Vers une mauvaise cotation du Bergerac en 2013 !

Les viticulteurs du Bergeracois ne sont pas à la fête. Et pour cause, les dernières récoltes ne se vendent pas aux prix souhaités.

Alors que les prix du Bordeaux et du Côte du Rhône sont en hausse de 60 € le tonneau, les vins du Bergerac seraient victimes de "propositions indécentes" d’après la Fédération des vins de Bergerac (FVB).

La faute à certains courtiers de la place bordelaise proposant des prix improbables sans tenir compte de la baisse des récoltes, du coût de production, du millésime et de la situation générale du marché.

Ainsi, le bergerac rouge s’établit à 795 € contre un objectif de 850 € le tonneau. Le Bergerac sec se fixe à 845 € contre 1 000 € et le côte de Bergerac se vend 960 € contre 1 100 €. Seul le monbazillac s’en sort, avec un cours moyen de 2 708 € le tonneau pour un objectif initial à 2 700 €.

[(Le Saviez-vous : le vignoble Bergeracois produit 350 000 hectolitres de vin par an.)]

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.