tChine-tChine : Ces domaines qui passent sous contrôle chinois, faut-il en avoir peur ?

Pas de panique ! Si le vin est inscrit dans les gènes des Français, le changement de propriétaire de quelques domaines ne nous fera pas muter génétiquement !

Oui, de nombreux domaines sont sous contrôle étranger : une fuite du patrimoine français mais qui ne date pas d’aujourd’hui ! Depuis les années 1960 de nombreux vignobles sont passés sous la coupe d’autre couleurs que le bleu, blanc, rouge. Un drame ? Non, loin de là ! Tant que ceux qui font le vin restent des gens du terroir, peu de risque. D’ailleurs, tous les achats effectués récemment par les Chinois montrent bien une seule chose : les vignerons restent en place, le vin n’est pas qu’une seule histoire de terrain et de cépage, le plus est apporté par celui qui fait le vin !

- Le vin, un patrimoine convoité par les plus riches

Les investisseurs étrangers sont présents sur les domaines français depuis plusieurs décennies. Le changement de propriété est loin d’être un phénomène nouveau.

  Pourquoi ce patrimoine échappe-t-il aux Français ?

La faute aux droits de succession ! Toutes les familles français possédant des vignobles ne sont pas pour autant des riches ! Et lors d’une succession, c’est terrible. L’Etat se sert trop grassement. Bilan, les capitalistes étrangers peuvent proposer largement plus que les familles françaises.
Les gouvernements successifs n’ont toujours pas compris qu’une taxation sur le vignoble, c’est aussi une taxation sur l’outil de travail. Ce n’est pas un simple patrimoine...

  Hier les Hollandais et les Allemands, aujourd’hui les Chinois !

Dans les années 70 à 90, les Allemands, les Hollandais raflaient de multiples trésors dans nos régions. Aujourd’hui avec la crise, le pouvoir de l’argent est plus grand dans les pays émergents, en pleine croissance, comme la Chine.

Le château Grand Moueÿs et ses 50 hectares bénéficiant de l’AOC Côtes-de-Bordeaux ont été rachetés en février 2012 par un entrepreneur chinois qui a fait sa fortune dans les agences de voyage en Chine. Plus récemment, un certain Mr Wang a racheté un cru du Bordelais, bien lui en a pris ! Il ne faut pas oublier que la Chine est la première destination d’exportation des vins de cette région.

Un bon signe pour la région ! En effet, les riches Chinois sont de plus en plus nombreux visiter les châteaux de Bordeaux, un enthousiasme économique, qui au final profite à la région toute entière.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.